Comment manger un kaki : un fruit délicieux aux multiples formes

Le kaki est un fruit japonais, assez peu connu en occident, mais particulièrement délicieux.

Il est néanmoins important d'apprendre comment manger un kaki, afin de détecter non seulement sa maturité, mais aussi d'effectuer la bonne préparation préalable pour profiter de sa chair sucrée.

Attention, cela n'a rien à voir avec comment manger une grenade, ce fruit étant très différent dans son apparence.

Quel type de kaki avez-vous choisi ?

Comment choisir un kaki ? Il faut le faire selon ses goûts. Il existe deux types de kakis :

  • De forme allongée, ils auront un goût plutôt astringeant
  • De forme ronde, ils seront plutôt sucrés.

C'est avant tout une histoire de goût et d'envie, à vous de déterminer ce qui vous inspire le plus avant de faire vos emplettes !

Comment manger un kaki : sa maturité ?

  • Le premier kaki, possédant un goût astringeant, nommé généralement hachiya, se déguste obligatoirement quand il est extrêmement mûr, voire même très mou.
  • Le kaki sucré, le fuyu, sera plutôt dégusté à maturité, mais avec une chair relativement ferme. Il est possible aussi de le manger très mûr cela étant.

Attention : il existe des variétés spécifiques de kaki, n'hésitez pas à demander conseil au vendeur ou au primeur, qui vous en dira davantage concernant l'arbre à kaki ainsi que son fruit.

Comment déguster un kaki sucré ou astringeant ?

  • Le kaki sucré peut être dégusté une fois mûr, quand sa couleur est orangée, et ce de manière naturelle. On peut aussi l'intégrer à une recette kaki de salade de fruit par exemple, ou tout autre dessert.
  • Le kaki astringeant a un goût assez désagréable quand il n'est pas encore mûr. Attendez donc que la maturité soit effective avant de le manger. Il est meilleur une fois sorti du frigo.